Inizio

Le projet INIZIO Neuchâtel reprend la base du fonctionnement de la mesure INIZIO (Mesure d’éducation spécialisée en vue de l’insertion professionnelle) du canton de Vaud. l’OSEO Vaud offre des prestations spécialisées à des jeunes rencontrant des difficultés complexes exigeant un haut degré de professionnalisme.
INIZIO-MESIP Vaud est une prestation socio-éducative spécialisée à visée d’insertion professionnelle pourvue de 10 places au sein du réseau vaudois des MESIP. INIZIO-MESIP associe une prise en charge personnalisée à un accueil collectif dans le respect de la singularité des personnes et la prise en compte du contexte socioéconomique.
En favorisant le développement et l’usage des compétences sociales et préprofessionnelles individuelles nécessaires à la réalisation d’un Projet personnalisé d’insertion professionnelle (PPI).
En intégrant le stagiaire et éventuellement ses parents à la construction d’un Projet personnalisé d’insertion professionnelle (PPI) et à sa bonne réalisation.
En offrant des conditions de progression personnalisée.
En élargissant le champ des possibles de chacun tout en luttant contre les mécanismes d’assignations.
Il faut que la société s’intéresse à eux pour qu’ils s’intéressent à elle.

Détail du projet

Il s’agit de renforcer et développer les compétences sociales (savoir-être) des participants en valorisant leurs talents, et de mettre en valeur leurs qualités dans un environnement sécurisant.

Le travail en atelier favorise l’acquisition de compétences professionnelles (savoir-faire) et développe la confiance.

Il s’agit aussi d’optimiser la réussite de l’intégration professionnelle dans une perspective durable, ceci en accompagnant, le temps de la mesure, le participant, dans son développement par un suivi personnalisé et en y intégrant la prévention et la promotion de la santé.

De ce fait, il est nécessaire de mettre en place des objectifs réalistes et réalisables et de les évaluer au cours du processus.

Il s’agit d’identifier et de travailler sur des points personnalisés qui répondent d’une manière pertinente aux caractéristiques du participant dans le but de lui permettre d’acquérir des compétences personnelles, relationnelles et professionnelles à la réussite d’un projet personnel d’insertion professionnelle (PPI) tel que :

  • se familiariser aux exigences sociales et professionnelles en termes de respect des consignes, sens des responsabilités, régularité, persévérance, absences, retards, etc.
  • entretenir des relations humaines adéquates (compétences et habiletés sociales)
  • prendre conscience de ses compétences et difficultés
  • parfaire son niveau scolaire (mathématique et français)
  • définir un projet professionnel : plusieurs champs possibles
  • évaluer hebdomadairement le participant durant le processus

Dans une démarche de prévention et d’individualisation des objectifs, les facteurs à risques ou facteurs « freins » seront repérés et intégrés dans les moyens mis en oeuvre pour la progression.

Une attention particulière sera donnée à la prévention des conduites à risques (tout particulièrement à la consommation de toxiques) ainsi qu’à la promotion de la santé, ceci en coordination serrée avec les partenaires professionnels.

Une grille d’évaluation mettra en évidence les compétences de base citées ci-dessus. Des points de situations seront systématisés avec les partenaires travaillant dans la situation du mineur.

Mineurs dès 15 ans et jeune adulte en difficulté ou en danger dans leur développement au bénéfice d’une aide de service qui sera à définir. Exemple pour le canton de Vaud : le Service de la Protection de la Jeunesse, le Tribunal des Mineurs, le service de l’action sociale ou à l’Office du Tuteur Général. Les postulants doivent avoir terminé leur scolarité et répondre éventuellement à une orientation d’un case-manager.

Pour le canton de Vaud la préférence est donnée au jeune sans alternative de réponse au sein du dispositif public, en situation de difficulté complexe nécessitant un travail de réseau coordonné. Une attention particulière est donnée à l’évaluation du degré de mise en danger et de l’état des ressources familiales et du réseau.

Une attention spéciale est faite à contrer les risques d’homogénéisation des profils des jeunes accueillis afin de diminuer la stigmatisation de ce public.

Cette console s’inspire de jeux  que nous trouvions dans des cafés il y a environ 25 ans. Il suit un certaine mode de réactualisation d’objet et de programme vintage.

Les jeux qui seront installés dans cette console sont tombés dans le domaine public, ils peuvent être utilisés sans redevance, ils sont souvent mythiques et leurs noms sont aussi connus de ce jeune public. Exemple : Tetris, Pacman, Super Mario, etc.

Le travail de réalisation de ces consoles permettra au participant de développer des compétences sociales et professionnelles, mais aussi d’acquérir un rythme de travail et de s’éprouver face à l’effort dans une activité de création d’objets configurables et personnalisables.

Il est aussi prévu d’utiliser le maximum de composants d’occasion récupérés par nos ateliers de logistique et d’informatique d’EcoVal.